Archives par étiquette : Pattabhi Jois

Les origines de l’Institut d’Ashtanga Yoga de Bruxelles

Après le retour d’Inde de Jean Claude où il a donné des cours à Vinōbha Bhave et Indira Gandhi à l’ashram de Pāunar, creuser avec un ami péruvien le début des fondations du Matrimondir à Auroville, l’aventure de la transmission du Yoga commence en septembre 1973 à la Maison de la Culture de Rouen (France).

Le succès est immédiat, il y a des cours tous les jours, plusieurs fois par jour dans différents lieux, à l’Université de Mt St Aignan, à l’église Ste Claire etc. Jean Claude transmet soit la technique Iyengar soit celle de Pattabhi Jois. Les séminaires ont lieu au Château d’Ernemont sur Buchy, où il vivait.

Toujours à Rouen, en 1974, il fonde le C.R.Y. (Le Centre Rouennais du Yoga) avec le Dr Louis Creyx, 264 personnes participent régulièrement aux cours du matin ou du soir.

Puis, vient la fondation du Centre Padmā à Elbeuf en 1979 pour accueillir des séminaires de formation en résidentiel. De nombreux stages sont donnés en France, en Italie, en Suisse, en Hollande etc. Depuis cette date, Jean Claude enseigne exclusivement le « Yoga korūnta » (l’Ashtanga Yoga, suivant l’enseignement de Sri K. Pattabhi Jois).

Beaucoup de séminaire ont lieu, dans le sud de France, à la Communauté de l’Arche, fondé par Lanza Del Vasto.

La vie change… Jean Claude rencontre Anne et il s’installe à Bruxelles en 1987. Il enseigne à la Maison Américaine, chaussée de Charleroi, puis rue de Glaïeuls, Uccle en 1988. Le besoin d’espace se fait sentir et l’Institut d’Ashtanga Yoga s’installe rue Jules Lejeune de 1989 à 2003. Finalement, l’Institut d’Ashtanga Yoga s’établit dans ses propres locaux avec l’aide de notre ami architecte Simon de Wrangel au 610 de la Chaussée d’Alsemberg à Uccle, une salle de Yoga conforme aux explications de Sri K. Pattabhi Jois « La salle de yoga idéale doit être bien ventilée. Ne pas ouvrir toutes les fenêtres mais seulement celles d’un même côté, situées en hauteur. Le sol bien plat, la salle doit être très propre, au rez-de-chaussée (pas en étage, ni au sous-sol car ce n’est pas bon pour la respiration), dans un endroit calme, loin des bruits environnants et loin des personnes qui ont une autre activité que le yoga ».

La réputation de l’Institut d’Ashtanga Yoga de Bruxelles se propage, des cours et des séminaires de formation sont donnés en Belgique, en Grèce sur l’île d’Andros et à Athènes et en Inde à Mahābalipuram.

L’Institut d’Ashtanga Yoga de Bruxelles a pour but de transmettre le Yoga Korūnta (plus connu sous le nom d’Ashtanga Yoga) tel qu’il était enseigné par Shri K. Pattabhi Jois à l’Ashtanga Yoga Resarch Institutes de Mysore de son vivant (Sud de l’Inde).

Aujourd’hui une très belle équipe participe à l’évolution de l’Institut qui vous propose :

  • Des cours tous les jours (Sauf durant les vacances de Noël, le seul moment où l’Institut est fermé) :
  • Cours Introduction au Yoga
  • Cours Débutant
  • Cours Première série
  • Cours Deuxième série
  • Cours Troisième série
  • Matinées intensives (3h de cours)
  • Formation de professeur en Yoga Ashtanga Yoga à Bruxelles, Grèce et Inde
  • Des sessions d’Ashtanga Yoga dans des lieux merveilleux :
  • En Grèce :
    • Athènes
    • Île d’Andros
  • En Inde :
    • Mahābalipuram, Tamil Nadu, dans le Sud de l’Inde
  • Des événements :
    • Concerts de musique traditionnelle Indienne
    • Cours de cuisine traditionnelle indienne et ayurvédique

Om Shanti

Jean Claude Garnier

Jean-Claude est né le 10 mars 1948 à Rouen en Normandie – France. Gravement malade dans l’enfance, il découvre le yoga avec l’ouvrage d’Indra DEVI, la 1ère américaine à étudier le Yoga avec Sŕī T. Krishnamacharya. Il a alors 14 ans et demi.

Krishnamacharya, Desikachar & Indra Devi

Krishnamacharya, Desikachar & Indra Devi

Il poursuit son chemin avec les compagnons de la Communauté de l’Arche fondée par Lanza Del Vasto, 1er disciple chrétien du Mahatma Gandhi. Il a 20 ans lorsqu’il rencontre, sur leurs conseils, Jean-Paul Boudon (Satyānanda Bihar School) et B.K.S Iyengar. Au début de son premier séjour de deux ans en Inde du Sud où il creuse des puits et remet des terres en culture, il rencontre Vinôba Bhave, le successeur de Gandhi. Il étudie le yoga avec Swami Gītānandha à Pondichéry (Puducherry), puis effectue un séjour dans l’ashram de Sŕī Aurobindo où il rencontre la « Mère ».

Jean Claude, creuse avec un ami Péruvien les foundations du Matrimondir à Auroville, sud de l’Inde

De retour en France en 1972, il séjourne quelques mois dans l’ermitage du Père Dechanet et commence en 1973 à donner ses premiers cours de Yoga à Rouen tout en poursuivant sa formation de professeur de Yoga avec André et Denise Van Lysebeth en Suisse.

Ensuite, Jean-Claude travaillera avec Jean-Bernard Rishi, alors élève de Sŕī K. Pattabhi Jois. C’est à Paris qu’il rencontrera B.K.S. Iyengar chez Noël Perrez. Fortement impressionné par Iyengar, il part les années suivantes à Puna étudier avec lui. Au cours d’un voyage dans le sud de l’Inde en 1978, il rencontre Sŕī K. Pattabhi Jois qui devient son maître. Il étudie avec lui chaque année jusqu’en 1998.

Pour mieux comprendre l’anatomie et le système locomoteur, Jean-Claude décide de suivre une formation en ostéopathie générale et crânienne. Il entreprend ensuite une psychothérapie psycho-corporelle dans la mouvance de W. Reich et s’engage dans plusieurs formations de psychothérapeute. Il parfait sa formation en ostéopathie énergétique, en acupuncture et en diététique. Il est végétarien depuis plus de 48 ans.

Joignant joyeusement toutes ses connaissances et expériences, Jean-Claude mène sa vie professionnelle entre l’enseignement du Yoga en Belgique (le très bel Institut qu’il a créé est installé à Uccle), France, Grèce et Inde et l’ostéopathie énergétique générale, crânienne et l’acupuncture. L’enseignement qu’il dispense est fidèle au Yoga Korūnta transmis par Sŕī K. Pattabhi Jois à l’ « Ashtanga Yoga Research Institute » de Mysore (Inde du Sud).

 

Sri Tirumalai Krishnamarcharya, l’un des plus grand maîtres de yoga (1888 – 1988)

Sri T. Krishnamacharya l’un des plus grand maître de yoga, le rayonnement de sa connaissance a profondément influencé le monde entier.

Il n’a jamais laissé personne indifférent, lui-même, au cours d’une vie qui remplirait aisément plusieurs vies ordinaires, a fait beaucoup de rencontres extraordinaires. Descendant de grands dévots au service du temple du Seigneur des Sept Collines, Sri Venkateshvara de Tirumalai, lui-même descendant de Nâthamuni, le Professeur était promis dès la naissance à un sort exceptionnel. Rien ne pouvait lui arriver de banal.

Sri Tirumalai Krishnamacharya est né le 18 novembre 1888, Il est l’aîné d’une famille de six enfants (4 garçons et deux filles).

Son père, Sri Tirumalai Srinivasa Thathacharya, grand maître religieux enseignant la connaissance spirituelle des livres sacrés (les Véda) prend en main l’éducation de l’enfant avec son épouse Shrimati Ranganayakamma. 

Le jeune Krishnamacharya est doté d’une grande force physique, d’un tempérament et d’une intelligence peu ordinaires. Il est aussi animé d’une grande ardeur de savoir et … de savoir faire.

Encore adolescent, Krishnamacharya part à la découverte de son pays, de ses sages, de ses érudits, de ses artistes et de ses mystiques.

Incroyable parcours que la vie de ce jeune homme qui va progressivement découvrir puis maîtriser les disciplines les plus variées, depuis la lutte au corps à corps jusqu’aux rituels védiques, en passant par l’astrologie.

Puits de sciences, parlant couramment sept langues, pandit éminent, il va successivement approfondir chacun des points de vue classiques de la pensée philosophique de l’Inde, obtenant les plus hautes distinctions dans les écoles traditionnelles les plus réputées.

Benares_Varanasi_India_1922

Varanasi

Lorsqu’il partit pour Bénarès pour la première fois, vers l’âge de 18 ans, il eut la chance d’être instruit de certains secrets de grammaire sanskrite en une seule nuit par une sorte de génie, Shivakumar Shâstri. Revenu à Mysore, c’est du Principal du Parakala Mutt, Brahmatantra Sri Krishna Brahmatantra Swâmi, qu’il reçut pendant trois ans un enseignement total sur la philosophie du Vedânta. A nouveau reparti pour Bénarès, il y trouva un précepteur très clairvoyant, Sri Vamacarana Bhattâchârya qui, tout en lui enseignant la philosophie, devait des années durant l’aider de ses conseils à diriger sa vie.

Le lac sacré de Mânasarovar…

C’est ensuite sur l’avis de son précepteur de l’Université de Patna qu’il partit à pied pour l’Himalaya, rejoignant par des chemins malaisés et des ponts de corde tendus sur les torrents le pied du Kailash, montagne mythique considérée comme la demeure de Shiva et l’axe de l’univers, et le lac sacré de Mânasarovar.

Le Yoga

Il apprend et pratique de façon intensive tous les différents aspects du yoga. C’est ainsi que dans la seconde phase de sa vie, il deviendra l’un des plus grands (Maha) yogin (âcharya) de son époque.

Peinture du Maharaja de Mysore

Maharaja de Mysore, peinture

Le maharaja de Mysore

En 1924, il est invité par le maharaja de Mysore, qui voyait le yoga comme une aide pour traiter ses nombreux maux physiques. Il ouvrit une école de yoga dans son palais jusqu’en 1955.

Il s’établit à Mysore

Il est âgé d’une quarantaine d’années déjà lorsqu’ il s’établit à Mysore, dans le Sud de l’Inde, où il épouse la très jeune Srimati Namaginammal. Elle lui donnera six enfants, 3 garçons et 3 filles.

Srimati Namaginammal, épouse de Krishnamacharya

Srimati Namaginammal, épouse de Krishnamacharya

Madras (Chennai)

Lorsqu’il s’installa à Madras dans les années 50, il eut à nouveau l’occasion de soigner deux hommes très en vue, qui souffraient tous deux de paralysie: un éminent avocat Sri T.R. Venkatarâma Shâstrî et Sir Alladi Krishnaswâmi Iyer, le célèbre juriste qui avait pris part à la rédaction de la Constitution indienne. Tous deux, le retenant à Madras, venaient s’ajouter à la longue liste des rencontres déterminantes qui avaient influencé le cours de sa vie. (Extrait du N°24 de Viniyoga, consacré au 100ème anniversaire de Sri T. Krishnamacharya).

La légende du Yoga-Rahasya

On ne connaissait que quelques extraits du Yoga-Rahasya, ouvrage important sur le yoga perdu depuis plusieurs siècles. Krishnamacharya a exprimé avoir reçu en songe l’intégralité de cet enseignement originel de la bouche même de Sri Nâthamuni, ce saint Visnouïte qui vécut au IXème

C’est seulement en 1965 que T. Krishnamacharya écrivit sur papier les versets du Yoga Rahasya.

Les concepts importants de ce texte sont :

  • Importance du yoga pour les femmes,
  • Les pratiques du yoga à faire pendant la grossesse,
  • L’adaptation du yoga pour qu’il puisse convenir à toutes personnes aux différentes étapes leur vie.
  • Le yoga est un outil thérapeutique essentiel.

Il contient les idées maîtresses de l’enseignement de Krishnamacharya au sujet des techniques telles que āsana et Prāṇāyāma.

T.K.V. Deskachar & Shri Bhashyam

Deux de leurs fils deviendront également des instructeurs de yoga.

L’aîné, T.K.V. Deskachar, vit à Madras , et dirige un important centre de yoga-thérapie – le Krisnamacharya Yoga Mandiram – officiellement reconnu par le Ministère de la Santé du Tamil Nadu.

Sri Bhashyam, son cadet, est établi à Nice (France). Il a épousé une française et enseigne le yoga en France et en Suisse principalement – Yogakshemam, École d’enseignement traditionnel de Philosophie indienne – Ayurveda et Yoga.

 La transmission…

Curieux destin – en relation à l’Occident – que celui de la transmission de l’enseignement de T. Krishnamacharya.

  • Indra Devi
  • Yvonne Millerand
  • K.V. Desikachar
  • K. Sribhashyam
  • Sri B.K.S. Iyengar
  • Sri K. Pattabhi Jois

Essentiellement par l’action de ses deux fils et de leurs élèves, il est bien enraciné dans les pays francophones (France, Suisse & Québec).

Dans les pays anglo-saxons, cet enseignement est mieux connu à travers l’interprétation qu’en donne son beau frère et disciple, B.K.S. Iyengar de réputation mondiale

Ainsi que celle de Sri K. Pattabhi Jois, tout aussi mondialement connu.

abtkym_sandals 

Sa mort

Il est décédé, le 28 février 1989 à Chennai – Inde du Sud. Il avait presque 101 ans, le professeur Sri T. Krishnamacharya restera pour beaucoup un Maître de Yoga inégalé et irremplaçable…

Conformément à la tradition, il ne quittera jamais son Inde natale de sa vie. Malgré cela le rayonnement de sa connaissance du yoga à profondément influencé le monde entier.

« Je ne l’ai rencontré que trois fois,
mais je n’oublierai jamais sa qualité infini de présence. »
Jean Claude Garnier

 » Le yoga est le plus grand cadeau de l’Inde au monde »
Sri T. Krishnamacharya

Sources :

  • The Yoga of the Yoga The legacy of T Krishnamacharya by Kausthud Desikachar – Edition : K. Y. M – Chennai – India
  • Shri T. Krishnamacharya 1888 – 1988 Cent ans de Béatitude
  • Notebook
    Edition : K. Y. M – Chennai – India
  • La revue « Viniyoga » n° 24
  • Yoga Sutra de Patanjali – Traduit et commentaire de K.V. Desikachar – Edition du Rocher – 1986
  • Reflection on Yoga Sutra – s of Patanjali – By K.V. Desikachar
    KYM – ISBN : 81.87847.20.4
  • The Heart of Yoga – Developing a Personal Practice – By K.V. Desikachar
    KYM – ISBN : 0.89281.681.3 
Breath Of The Gods

Breath Of The Gods

Film :

Breath of the Gods, A Journey to the Origins of Modern Yoga, de Jan Schmidt – Garre Film – Durée 105 minutes

  • K.S. IYENGAR
  • PATTABHI JOIS
  • K. SRIBHASHYAM
  • KRISHNAMACHARYA

Un très beau témoignage émouvant sur la vie de Sri T. Krishnamacharya évoqué par ses disciples, ses enfants…

Site Web :

Historique du Yoga Korunta (Ashtanga Yoga)

C’est grâce au mécénat du Maharadjah de Mysore (très connu pour sa philanthropie et sa foi spirituelle) que Sri T. Krishnamacharya, voyageant dans le nord de l’inde pour propager la science du Yoga afin de soigner différentes maladies, découvrit par hasard, dans les années 1930, à la bibliothèque universitaire de Calcutta, un ancien manuscrit écrit sur des feuilles de palmier intitulé « Yoga Korunta ». L’auteur, un sage des temps anciens, s’appelait « Vanama Rishi». Le document rédigé entre 500 et 1500 avant Jésus Christ était complet et dans un excellent état de conservation. A la tournure de certaines phrases, Sri T. Krishnamacharya qui était aussi un spécialiste du Sanscrit ancien, comprit qu’il faisait partie d’une tradition orale bien plus ancienne (entre 3000 & 4000 ans avant J.C.).

Sri T. Krishnamacharya

Sri T. Krishnamacharya

Suite à cette découverte, Sri T. Krishnamacharya, qui enseignait alors une autre méthode de yoga, transforma pour la troisième fois son enseignement. Il demanda à Shri K. Pattabhi Jois de se vouer exclusivement à cette méthode de Yoga original, appelé Yoga Korunta et de le transmettre.

Dès 1937, en Inde, à Mysore, Pattabhi enseigna le Yoga Korunta.

Ce n’est qu’à la fin des années 60 qu’André Van Lysebeth, premier professeur de yoga européen, passe trois mois à étudier le Yoga en Inde avec Pattabhi.

André parle de lui, de sa qualité d’enseignement, le fait connaître en faisant paraître des articles élogieux dans la revue « YOGA » qu’il édite.

La "REVUE YOGA"

La « REVUE YOGA »

Autour de 1973, des américains assistent à la démonstration de yoga par Manju Jois (fils de Pattabhi) à l’ashram de Gitānanda (près de Pondichéry). Ainsi Norman Allen devint l’élève de Pattabhi ou Guruji pour ses disciples, puis vinrent Nancy Gilgoff et David Williams.

Pattabhi a choisi d’utiliser le terme « Ashtanga » pour son école par référence à l’un des six points de vue de la philosophie indienne orthodoxe, le « Yoga ». Les autres points de vue sont : Nyāya, Vaisheshika, Sāṃkhya, Mîmâmsâ, Vedānta.

La bible du Yoga écrit par Patañjali, est « les Yoga Sūtra » (sorte de synthèse de toutes les connaissances précédentes existantes).

Au deuxième chapitre de ce livre, au verset (YS II-29), sont expliqués les fondements de la pratique du yoga dont la définition est « aṣṭāṅga yoga ». Ainsi, toutes les techniques spirituelles faisant référence à ce livre peuvent être nommées aṣṭāṅga yoga.

C’est alors la transformation du nom de « Yoga Korunta » en « Ashtanga Yoga ». En effet l’Institut de Pattabhi s’appelait « Ashtanga Yoga Research Institute of Mysore », les étudiants américains ont de ce fait pensé qu’il enseignait un Yoga nommé « Ashtanga Yoga ». 

En 1975, Nancy Gilgoff et David Williams invitèrent Guruji et son fils Manju, qui partent alors faire leur premier voyage en Amérique, pour enseigner le yoga. Manju resta aux État Unis. Cette pratique de Yoga se diffusa rapidement en Amérique depuis la Californie, et s’étendrit jusqu’à Hawaï, sous le nom d’Ashtanga Yoga. 

Les livrets de JB Rishi sur l'Ashtanga Yoga

En Europe, les premiers professeurs à diffuser cette méthode s’appelaient Jean-Pierre Radhu (Belgique), Gabriel Plessis (Paris, Rouen – 1972). Jean Bernard Rishi, à Paris (France – 1975), publia avec l’accord de Guruji des livrets sur les salutations au soleil de Mysore et les postures debout (photos de Pattabhi en N&B). Après avoir enseigné l’Ashtanga Yoga pendant plusieurs années, ils ont tous changé de méthode pour différentes raisons. Plus tard, Jean Claude Garnier (France, Belgique – 1978) et Serge Fonteneau (France, Château Renauld) ont adopté les enseignements de Pattabhi et ont pris à cœur de les diffuser.

De nos jours, cette forme traditionnelle de Yoga, surtout connue sous le nom d’Ashtanga Yoga, est l’une des les plus pratiquée au monde.

Sharath Rangaswamy, le petit-fils de Sri K. Pattabhi Jois, transmets l’Ashtanga Yoga qu’il a appris de son grand-père.

Pour aller plus loin :

  • Yoga Mala – Sri K. Pattabhi Jois (Broché)
  • Ashtanga Yoga – John Scott (Le courrier du livre).
  • Ashtanga Yoga – Le Guide Pratique: Un Guide Illustré Destiné à une Pratique Personnelle, Première et Deuxième… de David Swenson

Tarifs des cours Ashtanga Yoga Institute – 2017 / 2018

Carte de membre obligatoire 30,00 €, valable 1 an de Septembre à Septembre

  Prix Prix par cours  
1 cours / cours d’essai (1h30) 25 € 25 €
1 cours particulier (1h) 80 € Sur RDV uniquement
Carte de : Prix Prix par cours (1h30)  
  • 10 cours
150 € 15 € par cours Valable 3 mois
  • 20 cours
260 € 13 € par cours Valable 3 mois
  • 30 cours
375 € 12,5 € par cours Valable 3 mois
  • Annuelle 1 cours
572 € 11 € par cours 1 cours par semaine
  • Annuelle 2 cours
1040 € 10 € par cours 2 cours par semaine
  • Annuelle 3 cours
1404 € 9 € par cours 3 cours par semaine
 Matinées Intensives (de 9 à 12 = 3h) :  Prix
  • 1 matinée
50 €
  • 2 matinées
    (même WE)
95 €
  • 10 matinées

 

450 €

 

Pour offrir un cours « GO » à la boutique !

Mode de Payement en Euros par :
Mandat postal International (très peu de frais) adressé à :
JCG – SCS , 
Ashtanga Yoga Institute
Chaussée d’Alsemberg, 610
1180 Bruxelles – Belgique
Virement bancaire – Banque :
ING – Uccle DE BUE – 1180 Bruxelles –
Téléphone : 00.32.2 348 47 80 
Fax : 00.32.2 348 47 89
SWIFT ou BIC de la ING : BB RU BE BB –
IBAN : BE 34 3630 0145 0390
Compte n° ING 363-0014503-90
Frais de désistement : 100 € par personne

Vous pouvez rassembler un petit groupe d’amis (3 ou 4) et découvrir l’Ashtanga Yoga ensemble.  Choisissez l’heure de votre cours et façonnez une séance adaptée à vos besoins ~ apprenez les bases ou explorez en profondeur.

L’enseignement dispensé aux cours de l’Institut d’Ashtanga Yoga de Bruxelles est fidèle au Yoga Korunta (Ashtanga Yoga) qui a été transmis par Sri K. Pattabhi Jois à l’Ashtanga Yoga Research Institute de Mysore – Karnataka Inde du Sud.

Les enseignants qui donnent régulièrement des cours à l’Institut d’Ashtanga Yoga sont : Jean Claude Garnier, Jan Janssen, Sergine Laloux, Catherine, Rémy et l’équipe des enseignants suppléants : Annette, Bernadette,  Ivan, Marie, Simon…

Gaja Lakshmi

Gaja Lakshmi

Difficulté financière ! Pour que ce ne soit pas un empêchement, contacter l’Institut par Email ou lettre.

 

L’enchainement de postures rythmiques : la salutation au soleil

La Salutation au Soleil ou Sūryanamaskāra est un enchaînement dynamique de postures, rituel en l’honneur du soleil levant qui prépare au travail postural qui donne chaud au corps, au cœur et à l’âme.

Levé du soleil à Mahâbalipuram

Levé du soleil à Mahâbalipuram

À l’origine, la Salutation au Soleil est un rituel, une prière du matin en l’honneur du soleil levant.

« Sūrya » soleil et « Namaskāra » salutation, prosternation sont des termes sanscrits. Cet enchaînement dynamique de postures, originaire de l’Iran est arrivé en Inde avec les Parsis qui considèrent la Salutation au Soleil comme un devoir religieux.

Dans l’Ashtanga Yoga, on utilise la salutation au soleil

Les célèbres salutations dites de Mysore « A » & « B » ont été transmises par Sri Krishnamacharya & Sri Pattabhi Jois. La salutation « A » sert de transition entre les postures et de préparation au travail postural :

Echauffement musculaire

  • libération des grandes articulations
  • assouplissement de la colonne vertébrale
  • se travaille avec la synchronisation du souffle (Viniyasa)

« Si le gouvernement lui-même y voyait son utilité et obligeait les étudiants de toutes les institutions scolaire, garçons et filles confondues, à pratiquer les postures de Yoga et Sūryanamaskāra, cela purifierait leur vie et rendrait un grand service au monde »
Sri K. Pattabhi Jois (extrait de Yoga Mala)

 

Sūrya Namaskāra A :

Tadāsana, Uttanāsana A, Uttanāsana B, Chaturanga Dandāsana, Ûrdhva Mukha Svanāsana, Chaturanga Dandāsana, Adhomukha Svanāsana, Uttanāsana B, Uttanāsana A, Tadāsana, Samasthitiḥ.

Salutation au soleil_A

Sūrya Namaskāra B :

Tadāsana, Utkatâsana, Uttanāsana A, Uttanāsana B, Chaturanga Dandāsana, Ûrdhva Mukha Svanâsana, Chaturanga Dandāsana, Adhomukha Svanâsana, Vīrabhadrāsana A, Chaturanga Dandāsana, Ûrdhva Mukha Svanāsana, Chaturanga Dandāsana, Adhomukha Svanâsana, Vīrabhadrāsana A, Chaturanga Dandāsana, Ûrdhva Mukha Svanāsana, Chaturanga Dandāsana, Adhomukha Svanâsana, Uttanāsana B, Uttanāsana A, Utkatâsana, Samasthitiḥ.

Il y a donc toujours un mouvement où l’on inspire suivi d’un autre où l’on expire.

Salutation au soleil_B

Bénéfices de la pratique de Sūryanamaskāra (La Salutation au Soleil)

Une pratique rythmique régulière (tous les jours) va vous procurer progressivement une santé parfaite :

  • assouplit et renforce les muscles du corps
  • active la régulation intestinale en augmentant le feu digestif
  • purifie et développe les poumons et le cœur

Sūryanamaskāra va développer la volonté, l’endurance, la force mentale, qualités qui sont toutes indispensables pour atteindre le but du Yoga, c’est une méditation en action.

Tous les pratiquants de yoga connaissent la Salutation au soleil

Le Power Yoga, le Vinyasa Yoga, Vinyasa Flow et d’autres méthodes de Yoga utilisent la Salutation.

C’est « la » technique de Yoga qui utilise le système cardio-vasculaire. Elle apporte la chaleur et une énergie considérable. André Van Lysebeth enseignait rapidement la salutation au soleil afin augmenter le rythme cardiaque et la chaleur.

Suryanamaskar, André Van Lysebeth

Suryanamaskar, André Van Lysebeth

Il y a d’autres formes de salutations suivant les traditions

Il y a les salutations bouddhistes ou musulmanes, les prosternations tibétaines « Les cinq tibétains ». En Inde, il y a celle du Rājā de Aundh venant de Sivānanda, qui est très connue en Europe grâce à André Van Lysebeth.

Enfin moins connue, il y a la Salutation à la Lune, utilisée dans la tradition tantrique (Chandra Namaskāra – Chandranamaskāra)

Devenir professeur d’Ashtanga Yoga grâce à la formation proposée

La formation transmise à l’origine par Sri k. Pattabhi Jois est perpétuée à l’institut d’Ashtanga Yoga de Bruxelles. Depuis 1973, Jean Claude Garnier forme (en Europe et en Asie) les élèves à approfondir leurs connaissances du Yoga. Certains vont trouver leur vocation et devenir professeur pour le transmettre à leur tour.

Sri K. Pattabhi Jois

Sri K. Pattabhi Jois

L’orientation générale de l’Institut est ouverte aux différents courants du yoga, gage de liberté pour tous. En référence à l’enseignement de KRISHNAMACHARYA et de ses disciples B.K.S. Iyengar et bien sûr Sri K. Pattabhi Jois, Jean Claude Garnier poursuit la transmission de l’Ashtanga yoga.

A qui s’adresse formation, approfondissement & recyclage de professeurs de Yoga ?

  • Aux personnes pratiquant le yoga qui souhaitent acquérir une plus grande connaissance de soi pour obtenir un meilleur équilibre du corps et de l’esprit.
  • A ceux qui souhaitent approfondir leur approche de la tradition du Yoga
  • Aux futurs professeurs qui souhaitent donner des cours de yoga dans toutes les collectivités Européennes (s’engagent à un cursus de minimum 5 modules)
  • Aux enseignants du Yoga d’une méthode différente qui désirent approfondir leur pratique personnelle par une méthode ancestrale & dynamique
  • Aux professeurs de Yoga qui ont l’obligation de se perfectionner

Comment se déroule la formation avec un suivi personnel ?

  •  Vous approfondissez la pratique (première, deuxième, troisième série en fonction du niveau)
  • Vous recevez un enseignement sur le yoga et sa philosophie
  • Vous apprenez à observer les cours (groupes et individuels)
  • Vous assistez progressivement l’enseignant lors d’un cours
  • Vous êtes supervisé dès vos premiers cours afin de répondre à vos questions

L’obtention d’un diplôme

 La formation de professeur de Yoga est constituée d’un ensemble de modules.

A la fin de chaque module, vous passerez l’examen d’évaluation, pratique et théorique sur l’ensemble des cours vus. Une fois le certificat obtenu, vous pourrez passer à un grade supérieur. Vous devez suivre, dans l’ordre, un minimum de 5 modules (A, B, C, D, E, F). Pour obtenir votre diplôme, vous rédigerez un mémoire résumant votre travail d’étude et de recherche sur un des aspects du Yoga.

Cette reconnaissance est indispensable pour :

  • Pratiquer votre profession dans un pays d’Europe
  • Avoir une formation qui s’aligne sur un cursus identique à l’ensemble des pays d’Europe (complété chaque année par des stages et des échanges)
  • Donner cours dans une institution reconnue
  • S’inscrire au registre national professionnel
  • obtenir une assurance
  • Etre un atout pour vos futurs élèves

 Lois européennes PDF

Union européenne de Yoga : http://www.yogaeurop.com/index.php?categoryid=21

Proto Shiva, civilisation de l'Indus

Proto Shiva, civilisation de l’Indus

Les contenus abordés lors de la formation

Les documents théoriques vous seront délivrés à la fin de chaque module en version numérique (avec un accès espace formation)

 Les thèmes abordés :

  • Anatomie
  • Physiologie
  • Psychologie
  • Pédagogie
  • Déontologie
  • Histoire
  • Étymologie
  • Textes sacrés de l’Inde

La communication, l’expression orale et écrite, la diététique et l’hygiène de vie sont aussi abordées.

Contenu des cours du « Module de Formation A »,

  1.  Pratique posturale première & deuxième séries (Sādhanā Yoga)

Les bases posturales, les appuis, la reprise et l’amélioration des postures et de leurs variantes, la respiration, dans le travail des postures, conduisant plus tard à l’expérience du souffle (Prāṇāyāma), le développement de la concentration, du lâcher-prise, le travail individuel et le travail de groupe, les ateliers et les premiers essais d’enseignement.

 2.   Cours théoriques

  • A travers son origine Védique nous allons voir la Tradition Indienne Classique,
  • Les invocations (prière de début et de fin de cours), l’explication, son intérêt et sa traduction.
  • La théorie de la pratique de l’Ashtanga Yoga (Mūla Bandha, Uḍḍiyāna, Ujjãyi Prāṇāyāma, le Vinyasa)
  • La connaissance de l’anatomie liée à la pratique posturale
  • L’intérêt des étirements lors de la pratique des postures de Yoga
  • L’utilisation du Sanskrit pour les cours
  • Les fêtes religieuses
  • La création du monde, (Taittiriya Âranyaka vu par les Veda)
  • Présentation de la vie, l’œuvre et l’enseignement de : Sivananda, Sri Ramakrishna, Swami Ramdas, Yogi Ram Surat Kumar, Sri Yukheswar, Alain Daniélou, Krishnamurti.

Voir dans le PDF, les contenus des autres Modules de Formation

Admissions :

Les modalités d’admission sont communes à toutes les écoles de la Fédération Nationale des Enseignants de Yoga

Pour s’inscrire en première année de formation il faut

  • Avoir pratiqué le Yoga depuis 2 ans au moins avec un ou plusieurs professeurs et faire remplir par l’un d’entre eux la fiche de parrainage.
  • voir plus de 18 ans,
  • voir un niveau de culture générale ou une formation professionnelle équivalent au niveau baccalauréat.

 Où et quand ?

  • En Inde, plus long et plus de temps (un mois)
  • En Grèce, condensé (deux semaines)
  • En Belgique toute l’année (dix WE de septembre à juin/juillet)

Les trois points importants dans la pratique du yoga

Le point fort de « la guirlande de postures » (Yoga Mālā), enseigné par Sri K. Pattabhi Jois s’appelle « Le Vinyasa ». Il est décrit dans le quatrième śloka du Yoga Korunta :

En Sancrit devanagrari

« ट्री स्तनम् अवलोकय्é आसनम् प्राņआयाम द्रिस्थिहि »

En caractère occidental

« Trī stanam avalokayé āsanam prāņāyāma dristhihi »

Que l’on peut traduire par :

Le vinyāsa, les mouvements de liaison entre les postures, est composé de trois fondamentaux (Tristana) qui sont :

  1. La respiration (Ujjãyi Prãnãyãma – le souffle victorieux)
  2. Le contrôle du planché pelvien et du ballon abdominal (Mūla bandha),
  3. Le focus du regard (drishti) dans les postures (āsana).

Chacun de ces trois espaces (positionnement -Bandha) est l’un des composants de la technique de la respiration posturale appelée « ujjāyī prāņāmāya ».

Les 3 points ashtanga yoga FR

Quand les trois composants (Tristana) sont en harmonie, synchronisés avec le mouvement, l’enchaînement des postures de Yoga et son rythme, le pratiquant a atteint le tristana. Après avoir atteint le tristana, le pratiquant (le sādhaka) entre dans la 7ème partie de l’aṣṭāṅgayoga, la méditation (dhyāna).

La respiration ujjāyī est la base du « Vinyasa ». Le bon positionnement du corps dans les ãsana(s) résulte des Bandha(s), Drishti vient compléter cette trinité