Archives par étiquette : Mamallapuram

Vegetable sambal (pour 2 à 3 personnes)

Première partie :

Ingrédients :

  • 50gr de dal
  • 1 oignon
  • 1 tomate
  • 1 chili
  • 4 à 5 gousses d’ail
  • 1 grand verre d’eau

Mettre le tout dans la casserole à pression, faire bouillir, arrêter après 3 sifflements

Deuxième partie :

Ingrédients :

  • 1 drumstick
  • 1 aubergine
  • 1 paquet de petits pois
  • 1 carotte
  • 4/5 haricots verts
  • ½ oignon coupé
  • 2 gousses d’ail
  • Graines de moutarde
  • Feuilles de curry
  • Huile de tournesol
  • puli
  • Sambal powder
  • Tumeric
  • eau
  1. Laver et couper les légumes (en morceaux un peu plus gros que pour les currys.
  2. Chauffer l’huile de tournesol dans la poêle et ajouter dans l’ordre :
  • Graines de moutarde
  • Feuilles de curry
  • Le ½ oignon coupé
  • Les 2 gousses d’ail
  • Les légumes lavés
  1. Cuire 5 minutes

 

Troisième partie :

  1. Enlever et GARDER l’eau de ce qui a été cuit à la casserole à pression
  2. Ajouter dans l’eau de cuisson un morceau de puli
  3. Mélanger le contenu de la casserole à pression (dont on a enlevé l’eau)et le rajouter au contenu de la poêle.
  4. Rajouter un peu de l’eau de cuisson préservé (pas le puli)
  5. Ajouter du tumeric
  6. Ajouter mix pour Sambal (1/2 paquet de sambal powder)
  7. Ajouter ½ verre d’eau à l’eau de cuisson qui reste et malaxer le puli dedans, puis jeter le puli.
  8. Ajouter cette eau au reste.
  9. saler

Palak panir

Ingrédients :

  • Epinards
  • Cannelle, 3 bâtonnets
  • Panir
  • Beurre
  • Huile
  • 1 oignon
  • Ail
  • 1 chili
  • Graines de moutarde

Préparation :

  1. Faire bouillir les épinards dans de l’eau avec les bâtonnets de cannelle
  2. Faire chauffer un peu d’huile et de beurre dans une poêle et ajouter dans l’ordre :
    • Graines de moutarde
    • Oignon, faire revenir
    • Ail
    • Chili
    • Panir
  3. Quand les épinards sont cuits, les égoutter et ôter la cannelle
  4. Mixer les épinards
  5. Les mettre dans la poêle
  6. Saler

IDLI (pour 12 idlis)

  1. Acheter de la pâte toute faite : idly/dosa batter

La mettre dans une casserole et diluer avec un peu d’eau

Dans une casserole à Idly,

  1. Mettre un fond d’eau ( 1 à 2 cm) et faire chauffer
  2. Huiler les moules puis y verser de la pâte et les empiler dans la casserole.
  3. Fermer et faire bouillir +/- 15 minutes (si la casserole siffle « no problem » laisser comme ça pendant 15 minutes)
  1. Accompagnement « Chutney »

Ingrédients :

  • ½ noix de coco dont on sort la chaire (le blanc) avec un couteau ; couper en petits dés
  • 1 chili vert
  • Dal, 2 cuillères à soupe
  • Ail (2 gousses)

Préparation :

Moudre ce mélange dans un mixer avec un peu d’eau jusqu’à ce que ce soit tout à fait liquide

Mettre à chauffer une casserole avec un peu d’huile, puis ajouter dans l’ordre

  • des graines de moutarde (1 à 2 cuillères à café; chauffer fort jusqu’à ce que les graines sautent !)
  • des feuilles de curry
  • le mélange mixé

Oter de la flamme après +/- 30 secondes

  • ajouter du sel

 

 

La Cuisine indienne

La cuisine indienne est merveilleusement savoureuse, elle est toujours sous les auspices de la déesse Annapurna, du sanskrit :

Anna = Nourriture
Purna = Complet ; abondant ; totale ; complète, pleine

A Mahābalipuram vous trouverez de nombreux restaurants végétariens et non-végétariens et aussi une cuisine de type occidentale au « Nautilus », tenu par Jacques, un français installé depuis très longtemps en Inde et « Au Yogi » tenu un indien, ancien élève de Yoga, marié à une Belge. Il y a aussi le « Blue Elephant » et le célèbre « Moorakers » de notre ami Ramesh, et le Gecko Cafe, tenu par Mani dans un lieu sympathique avec vue sur le lac, 14 Othavadai Cross Street. Pour une cuisine de type cantine, très bon marché vous avez : Le « Mamalla » S. Mada Street, près du Bus Stand et le Sri Ananda Bhavan, au coin de E. Raja Street et de Othavadai Street.

Si vous êtes convié à partager le repas d’une famille indienne, on vous recevra avec le « Namaskar» (namaste dans le Nord), le salut de bienvenue fait avec les mains jointes. Sachez qu’en Inde on ne souhaite jamais le bonheur, il est censé être entre vos mains, ne dépendre que de vous. Pour un repas, on apporte généralement des confiseries ou des fruits à son hôte. On ne dit pas merci dans les langues de l’Inde mais l’on peut dire « Shukrya » (en sanskrit pour dire « merci on exprime : « dhanyavaad » ou « shukrya » ce qui signifie « Merci et soyez prospère »).

Dans les grands restaurants internationaux, vous recevrez cuillère, fourchette et couteau mais dans les restaurants plus modestes, vous ne disposerez certainement que d’une cuillère pour les plats semi-liquides. En Inde, on mange avec ses doigts. Ceux de la main droite exclusivement, la main gauche étant considérée comme impure. Dans le nord, il arrive que les aliments soient pris à pleine main, mais dans le sud il est bon ton de ne se servir que du bout des doigts. Pour manger, on s’aide de pain ou de galette.

Dans la plupart des restaurants en Inde, la chaîne du froid n’est souvent pas respectée. On débranche la prise de courant pour faire des économies… ne mangez donc pas de produits qui ont été surgelés.

Dans les temples, de la poudre de safran, de l’eau bénite du Gange, et parfois de la nourriture consacrée sont offertes aux visiteurs en signe de « Prasad », bénédiction des Dieux, il est discourtois de refuser ces présents.

Sa cuisine

Les régimes alimentaires du Nord et du Sud diffèrent sensiblement. La cuisine méridionale se différencie clairement des habitudes culinaires nord indiennes par sa plus forte propension végétarienne dans une majorité des hôtels à l’exception des grandes chaînes internationales. Par contre, on y dégustera plus souvent des poissons grillés ou en sauce, de première fraîcheur.

La cuisine du Sud est en général plus épicée que celle du Nord. Pour les palais sensibles, on peut demander au cuisinier, de relever un peu moins les plats (No chilli, please).

Pendant le repas, nos amis Indiens boivent de l’eau ou un « lassi » qui est un dahi (yoghourt) dilué, salé ou sucré, voire aromatisé à l’eau de rose.

Dans les restaurants, on trouve souvent de la bière locale. Le thé et le café sont pratiquement toujours pris en dehors des repas, le matin ou l’après-midi, et avec du lait (Rappel : l’alcool n’est pas en vente libre au Tamil-Nadu mais uniquement dans des magasins spécialisés).

Des plats à découvrir absolument pour un plaisir gustatif proche de la béatitude… 

Au petit-déjeuner : 

  • Les idli(s), sortes de boulettes de riz cuites à la vapeur que l’on sert accompagnées d’une sauce épicée et d’un chutney de coco.
  • Plain dosa, crêpes de farine de lentilles que l’on sert accompagnées d’une sauce épicée et d’un chutney de coco.

A midi :

  • Chappatti (ćapātī) : sorte de galette de blé sans levain, cuite sur un « tava » (plaque métallique chauffante) que l’on sert accompagnée d’un légume cuit épicé et d’un chutney de coco.
  • Masala Dosa : crêpe de farine de lentilles et de riz, farcie de légumes épicés, que l’on sert accompagnée d’une sauce épicée et d’un chutney de coco.
  • Naan : dans la cuisine indienne, sorte de « pain » plat comme une feuille, cuit sur la paroi verticale d’un four en terre, fabriqué avec de la farine et un peu de yaourt pour la fermentation, de l’huile et du sel que l’on sert avec des plats. C’est un héritage de la tradition musulmane du XVIème en Inde. C’est absolument délicieux.
  • Paratha(paratha) : dans la cuisine indienne, sorte de « pain » que l’on sert avec les plats. Les paratha(s) doivent avoir une épaisseur de 3 mm environ. Ils sont fabriqués à base de farine, de dal, de ghî (beurre clarifié), de sel et d’un peu d’eau. La pâte est aplatie au rouleau et cuite sur un « tava » (plaque métallique chauffante) avec du beurre ou du ghi. On les sert accompagnés d’un légume cuit épicé et d’un chutney de coco. Il y a des parathas farcis avec des pommes de terre « Aloo paratha ».
  • Le « Thali » : traditionnellement dans le sud de l’Inde servi sur une feuille de bananier, le thali est un repas complet où sont servis en même temps entrée, légumes, dal (lentilles) chutney, déssert, accompagné de riz et de chappattis ou parathas.

Autres informations complémentaires :

  • Informations voyage,  « avion » et « transfert »
  • Le « Visa »
  • Trouver un « hôtel » à Mahābalipuram
  • « Photos » Inde
  • Informations « Santé » en Inde

Masala dosa (pour 2 à 3 personnes)

DOSAS :

Pâte faite à base de poudre de riz et de dal

Ingrédients :

  1. 2 oignons
  2. 2 tomates
  3. 2 chili verts
  4. 2 ou 3 pomme de terre
  5. Feuilles de curry
  6. Graines de moutarde
  7. Dal, une poignée
  8. Curcuma, une pincée
  9. Sel

Préparation :

  1. Faire bouiller les pommes de terre
  2. Couper les légumes en dés
  3. Chauffer de l’huile dans une poêle, ensuite ajouter dans l’ordre :
  • Moutarde
  • petites feuilles de curry
  • dal
  • oignon et chili
  • tomates
  • curcuma
  1. Cuire les dosas dans une poêle à crêpes
  1. Ecraser les pommes de terre à la main et les rajouter à la préparation
  1. Réchauffer le tout en rajoutant un peu d’eau pour que cela devienne une sorte de « pappe » un peu collante !

Mettre la préparation sur les dosa et servir

Riz Biriani (pour 4 personnes)

 Ingrédients :

  1. Un oignon
  2. Une pomme de terre
  3. Une carotte
  4. 5 à 6 haricots verts
  5. Des petits pois (une bonne poignée)
  6. Un chili vert
  7. 2 à 3 tomates
  8. Menthe fraiche (une bonne poignée)
  9. Coriandre frais (une bonne poignée)
  10. Clous de girofle ( +/- 12)
  11. Cardamone (3)
  12. Cannelle en morceaux
  13. Feuilles de laurier
  14. ½ paquet de « Biriani masala » { marque : Aachi}
  15. ½ paquet de « ginere garlic paste » { Aachi}
  16. 2 tasses de riz biriani
  17. 4 tasses d’eau
  18. Sel
  19. Une casserole à pression

Préparation :

Couper tous les légumes en petit dés

Oter les feuilles de menthe des tiges (ne pas les couper)

Hacher le coriandre en petits morceaux

  1. Faire chauffer de l’huile dans la casserole à pressions +/_ 1 minute puis ajouter dans l’ordre en mélangeant tout le temps :
    1. clous de girofle, cannelle, cardamone, feuilles de laurier
    2. oignon et chili
    3. pâte de gingembre et ail
    4. tomates
  2. faire bouillir tout en mélangeant 2 minutes puis ajouter dans l’ordre
    1. coriandre coupé et feuilles de menthe
    2. tous les légumes coupés en dés
    3. les 4 verres d’eau
    4. Les 2 verres de riz lavé
    5. Sel
    6. ½ paquet de biriani masala
  3. Faire cuire jusqu’à ce que la casserole siffle, éteindre le gaz, attendre que la casserole refroidisse et servir

Raïta (en accompagnement du plat) Voir la recette

Vegetable Upuma (pour 2 personnes)

Ingrédients :

  • 1 tomate
  • 1 oignon
  • 1 carotte
  • 1 pomme de terre
  • 5 à 6 haricots verts
  • Petits pois
  • Dal, 1 poignée
  • 1 chili vert
  • Feuilles de curry
  • Coriandre frais
  • 250 gr roasted Rava (poudre)
  • Huile de tournesol (vanaspati oil) 

Préparation : 

  1. Couper les légumes en petits dés
  2. Mettre dans une casserole de l’eau froide oignon, carotte, haricots, pomme de terre, petits pois.
  3. Amener à ébullition et laisser cuire +/- 10 minutes (1/2 de la cuisson)
  4. dans une poêle chauffer la poudre roasted rava sans matière grasse
  5. Dans une autre casserole mettre de l’huile à chauffer puis ajouter dans l’ordre :
  • graines de moutarde
  • Feuilles de curry
  • Dal
  • Oignon
  • Chili
  • Tomate
  • Les légumes qui ont été cuits
  • 3 verres d’eau
  1. faire bouillir le tout 5 minutes
  2. Ajouter le roasted rava doucement en remuant
  3. Ajouter coriandre frais
  4. Cuire à gros bouillons
  5. Ajouter le sachet d’huile vanaspati toujours en remuant
  6. saler

Cela forme une sorte de porridge de légumes.

Les photos en Inde (séminaire Ashtanga Yoga en Inde Mahābalipuram)

Inde du Sud et Photos 

Un voyage en Inde du Sud est un voyage à la fois intérieur, intime et enivrant et à la fois extérieure, où chaque instant peut offrir une découverte, une vraie rencontre. C’est un vrai paradis, pour les photographes, un des meilleurs endroits pour qui aime les images riche en couleur et en émotion.

Pour photographier dans certains lieux, vous devrez payer une taxe pour votre appareil photo ou votre caméra vidéo (plus chère), mais après quelle liberté : profiter de chaque belle lumière, de chaque lieu magnifique, c’est un pays incroyablement visuel, où tout peut devenir le sujet d’une photo.

Souvent les gens se proposent d’eux-mêmes pour être photographiés, et disent presque systématiquement oui quand vous le demandez.

Autres informations complémentaires : 

  • Informations voyage, avion et transfert
  • Le « Visa »
  • Trouver un hôtel à « Mahābalipuram »
  • La « Cuisine indienne »
  • Informations « Santé » en Inde

Hôtels à Mahābalipuram

En Inde du Sud, l’ancien village de Mahābalipuram connu aujourd’hui sous le nom de Mamallapuram se trouve dans le Tamil Nadu. C’est une ancienne ville historique qui a été un port de mer animé à l’époque des Palava(s). Il y a divers monuments historiques construits en grande partie entre le 7e et le 9e siècle de notre ère. Le site a été classé comme patrimoine mondial de l’UNESCO, car a cet un endroit, il y a des monuments d’exception, marcher à leurs rencontres, c’est s’offrir un temps de découvert avec soi-même.

Il y a beaucoup de possibilité de logement à Mahābalipuram, Vous y trouverez des hôtels à des prix abordables, mais aussi des hôtels de luxe où vous serez considéré comme un hôte royal.

Des milliers d’amateurs de saveur gustative sont attirés à Mahābalipuram pour sa merveilleuse cuisine indienne.

Voici ici, la sélection de L’Ashtanga Yoga Institut, en fonction de votre budget, il y a pour vous loger  :

Sécurité, pour un séjour sans soucis

Gardez toujours vos valises fermées à clé, déposez vos objets de valeur dans le coffre de l’hôtel, ne mettez jamais votre passeport dans vos bagages et ayez-en toujours une photocopie sur vous.

Autres informations complémentaires

  • Informations voyage, « avion » et « transfert »
  • Le « Visa »
  • La « Cuisine indienne »
  • « Photos » d’Inde
  • Informations « Santé » en inde
  • Conseils vestimentaires