calque-sergine news

Professeur de yoga Sergine Laloux

Tout au long de sa carrière de danseuse professionnelle au Ballet du XXème siècle de M. Béjart, Ballet des Flandres, Théâtre Chorégraphique de Rennes, Ballet de Nancy, Scapino Ballet, Ballet de Bonn et Tanit Dance Théâtre, la photographie lui tient compagnie.

C’est donc naturellement que Sergine Laloux fit le pas de la danse vers la photographie de spectacle et de reportage à l’issue d’un stage en Chine avec Guy Le Querrec de l’Agence MAGNUM Photos.

Son premier grand reportage « Regards d’Afrique » est primé au Concours Leica International – fascination du noir et blanc.

Plusieurs sujets : « la Chute du Mur de Berlin 1989-1999-2009 », « La vie des Tziganes dans l’Alentejo », « De la terre au bronze », « Les fêtes du Losar à Labrang », « Acupuncture pour tous » au Tibet… donnèrent lieu à différentes expositions et parutions.

La musique et plus particulièrement le jazz, avec la création de l’exposition « Corps Accords », font partie de ses thèmes de prédilection.

En prolongement de sa première passion, tout au long de ces années, elle continue à photographier la danse, et plus particulièrement le travail de Michèle Noiret dont elle suit de façon intense les nombreuses créations depuis 25 ans.

En mars 2009, parution du livre Territoires intimes – Michèle Noiret – La danse-cinéma aux éditions Alternatives théâtrales.

« Sergine Laloux photographie sans pathos ni voyeurisme, avec une maîtrise du cadre et des formes, un sens du mouvement et de la composition auquel sa première passion n¹est sans doute pas étrangère. »
Jean-Marie Wynants 

Tant dans la danse, la photographie que le yoga, la transmission et l’enseignement ont toujours fait partie de ses questionnements et de ses réflexions sur la pédagogie.

Sergine découvre l¹Ashtanga Yoga en 1998 et poursuit sa pratique avec JC Garnier depuis 2000.

En formation d¹enseignante à l¹Ashtanga Yoga Institute Brussels.

http://www.serginelaloux.com

Ce article est également disponible en English.