Méthodes de Yoga, y voir plus clair

Lorsqu’on commence à s’intéresser au Yoga on est surpris et parfois dépassé par la quantité d’écoles différentes. Qu’est-ce que cela signifie ? dans quel niveau de cours puis-je m’insérer ?

Dans certains cours de Yoga, il y a un temps de repos entre chaque posture ou entre groupe de postures. Dans d’autres, on compose soi-même la chronologie des postures qui varie suivant des critères différents.

Nous allons vous aidez à y voir plus clair.

Les différentes variations viennent toute du Haṭha Yoga, « Ha » : signifie Soleil,
« Tha » : la Lune, « Yoga » : veut dire Union. « La recherche de l’équilibre dans l’union des forces opposées ». C’est peut-être l’une des plus belles définitions de notre pratique.

Dans la pratique de l’Ashtanga yoga ou Yoga Korunta (nom original) l’ordre des postures dans chaque série est immuable. Les transitions entre chaque position sont reliées entre-elles de manière rythmique et dynamique.

Les séries de l’Ashtānga Yoga sont présentées dans un ordre de difficulté croissante. Avant de passer à la série suivante, il est essentiel d’avoir une maîtrise de la précédente. De façon générale, ce type de Yoga s’adresse aux personnes ouvertes d’esprit qui recherchent une activité physique et spirituelle intense et qui n’ont pas peur de transpirer.

Ses caractéristiques principales sont :

  • Le contrôle du plancher pelvien (Mūlābandha)
  • Une respiration profonde (Ujjãyi)
  • La concentration du regard (Drishti dṛṣṭi)
  • Des mouvements de transition dynamique entre les postures (Vinyasa)

Composé de 6 séries, la première est appelée yoga thérapeutique,

Vous serez encouragé à respirer profondément, à vous concentrer et vous serez ajusté par le professeur.

 

Voici, les différentes pratiques de Haṭha Yoga les plus connues.

Le Kripalu Yoga aborde la pratique du Yoga avec la conscience et l’acceptation de soi-même. C’est un Yoga méditatif, l’étudiant exécute les postures et mouvements de façon intuitive selon ses besoins

Le Sivānanda Yoga repose sur les 5 principes suivants : les exercices appropriés (āsana);  la respiration correcte (prāṇāyāma);  la relaxation profonde (savāsana); l’alimentation saine (végétarienne);  la pensée positive et la méditation (vedanta & dhyāna). Très connu grâce à André Van Lysebeth, la série de 12 postures principales se déroule dans le sens inverse de la méthode de l’Ashtanga Yoga.

Le Satyananda Yoga ou Bihar Yoga reprend plusieurs méthodes : Haṭha, Raja, Karma, Jnāna, Mantra et Bhakti Yoga, ainsi que d’autres branches du Yoga, très pointu sur les aspects du Yoga mental.

Le Bikram Yoga comporte une série de 26 postures répétées deux fois dans une salle surchauffée à 40ºCelsius. La chaleur favorise la souplesse, l’élimination de toxines et la perte de poids.

Le Yoga de l’énergie, d’origine Tibétaine, insiste sur l’importance de l’équilibre des énergies qui influencent notre corps physique. Le travail respiratoire est la clé qui favorise l’éducation de l’attention et permet de relâcher le mental, très souvent distrait et encombré

Le Haṭha Yoga d’Eva Ruchpaul est un Yoga qui se dit « laic » qui s’appuie plus sur une attitude de travail intérieur que sur l’effort physique. La leçon est bâtie sur un rythme à trois temps: une posture, un temps de détente, une respiration, une posture… Postures et respiration sont intimement liées.

Le Yoga Kundalini se base sur le concept que nous avons en chacun de nous un capital « Santé, Bonheur, Foi » qui peut se renforcer grâce à la pratique qui comprend des postures, des exercices de techniques respiratoires, du chant et de la méditation.

L’Anusara Yoga est basée sur la vision que tout est conscience suprême. Chaque personne est Divine dans toutes ses parties, corps, pensées et esprit. Il considère que les postures de Yoga, pratiquées en suivant les principes d’alignement universels, sont une expression du Divin.

Le Viniyoga, développé par le fils de Sri Krishnamacharya, Desikachar – « Plus nous avançons dans la vie, et plus nous nous transformons, physiquement, émotionnellement et intellectuellement »- est une méthode destinée à intégrer ces changements adaptés à chaque individu.

bkskofibphoto

B.K.S. Igengar

Le Yoga Iyengar est une pratique dans laquelle on utilise de nombreux accessoires pour mieux réaliser certaines postures ce qui permet de contourner les problèmes de flexibilité. Cette technique met l’accent sur l’alignement et la précision des postures.

Le Power Yoga, développé au État Unis, reprend les principales bases de l’Ashtanga Yoga mais ne suit pas l’ordre prédéterminé des postures et des séries. C’est un entraînement physique et dynamique au style très aérobic.

Le Jivamukti Yoga, est un système à la fois ouvertement méditatif et très physique comme l’Ashtanga Yoga. Dans les cours, on pratique des séries de postures entrecoupées de chants (en sanscrit), méditations, lectures, discussions, musiques.

Le Vinyasa Flow Yoga est un Yoga plus traditionnel, respectant les principes d’origine du Yoga. Comme dans l’Ashtanga Yoga, c’est l’élève qui petit à petit s’adapte à la méthode qui elle, reste immuable.

etc.

Sri K. Pattabhi Jois

Sri K. Pattabhi Jois

A l’Ashtanga Yoga Institute de Bruxelles, nous pratiquons le Yoga comme l’exprimait Sri K. Pattabhi Jois « Practice, practice, practice, every day… »

Ce article est également disponible en English.