calque-Pranayama

La respiration adaptée à la pratique de l’Ashtanga Yoga Ujjãyi Prãnãyãma

Pendant toute la pratique de la « sādhanā » posturale dans l’Ashtanga Yoga,
nous utilisons un type de respiration appelé « Ujjãyi prãnãyãma »,
« le souffle de l’océan ». Il existe de nombreuses variantes d’Ujjãyi.

La respiration (prãnãyãma) est toujours synchronisée aux mouvements

Pour un débutant, l’inspiration et l’expiration doivent avoir la même durée.

Pour un pratiquant avancé, l’inspiration est un peu plus longue.

 La méthodologie de la respiration de l’Ashtanga Yoga

  1. Un flux continu et Ininterrompu
  2. Elle s’effectue toujours par le nez
  3. en ouvrant doucement la région du larynx (Jālandhara)
  4. ce qui doit produire un son doux (Ujjãyi)

Ainsi le son de la respiration (Ujjãyi) s’obtient par le positionnement de la gorge (Jālandhara)

Jālandhara, c’est le contrôle de la « glotte » dans la respiration de type ujjāyī, c’est le positionnement de deux muscles thyro-aryténoïdien latéraux qui provoque ce son caractéristique de l’ujjāyī.

La spécificité de l’Ujjāyī réside dans le « contrôle » en ouverture partielle de la glotte, dans le but de freiner aussi bien l’entrée que la sortie de l’air.

Diapositive94

Nota : 

Ne pas confondre avec la respiration interrompue (Jālandhara bandha)

Ce article est également disponible en English.