Duḥkha

« Revenir à l'index du lexique

le Bouddha a déclaré que la raison majeure qui retient les êtres dans le saṃsāra (संसार) et les empêche de devenir éveillés est qu’ils ne comprennent pas pleinement Duḥkha (Dīgha Nikāya, 16, 2, 1). Exposé de la première noble vérité du Bouddha « Voici, ô moines, la noble vérité de Duḥkha : la naissance est Duḥkha, vieillir est Duḥkha, la maladie est Duḥkha, la mort est Duḥkha, le chagrin et les lamentations, la douleur, l’affliction et le désespoir sont Duḥkha, être uni avec ce que l’on n’aime pas est Duḥkha, être séparé de ce que l’on aime ou de ce qui plaît est dukkha, ne pas obtenir ce que l’on désire est Duḥkha. En bref, les cinq agrégats de l’attachement sont Duḥkha ».

« Revenir à l'index du lexique